Presse > Communiqués de Presse

Corporate > Technologie

Samsung anticipe l’avenir des voitures autonomes

le 11-01-2018
PARTAGER

HARMAN et Samsung dévoilent diverses solutions dans le domaine des voitures connectées et de la conduite autonome. La nouvelle plateforme Digital Cockpit, par exemple, promet de métamorphoser l’habitacle. Samsung élabore également des solutions de télécommunications pour les premières connexions 5G embarquées. Samsung lancera, par ailleurs, DRVLINE™ : une plateforme ouverte, modulaire et évolutive destinée aux voitures autonomes. Les constructeurs automobiles et les autres partenaires pourront ainsi intégrer leur technologie la plus avancée dans les nouveaux véhicules et pourront évoluer jusqu’au niveau 5, soit celui de la voiture totalement autonome. Chacun contribuera ainsi à mettre au point la voiture de demain.

 

« La conduite autonome aura un impact énorme », a déclaré Menno van den Berg, CEO de Samsung Benelux. « Elle va transformer notre mode de déplacement, mais aussi les rues et même la société. Elle rendra également nos routes plus sûres. Il s’agit là d’une chance unique de mettre la technologie au profit d’une vie plus agréable, conformément à notre philosophie. En collaborant étroitement avec différents secteurs, nous tirerons le maximum de cette véritable révolution. Au travers du lancement de notre plateforme ouverte DRVLINE™, nous invitons toutes les parties à prendre part à la réflexion afin que nous façonnions ensemble l’avenir de l’automobile. »

 

Après le rachat de HARMAN par Samsung il y a un an, les deux entreprises ont créé la Strategic Business Unit pour le secteur automobile. Le Samsung Automotive Innovation Fund a également vu le jour. DRVLINE™ en est la première réalisation. Cette plateforme ouverte permet à différentes parties de modifier, d’étendre et d’optimiser les logiciels. Forte de cette approche flexible, la plateforme est d’ores et déjà parée pour l’avenir : un must au vu de l’évolution rapide du secteur automobile.

 

DRVLINE™ a été conçue pour faire passer la conduite autonome de niveau 3 au niveau 4 et au niveau 5. Dans ce cadre, l’accent est mis sur l’ingénierie, l’informatique, la technologie des capteurs, les algorithmes et l’intelligence artificielle. Le tout associé à des solutions cloud et de connectivité. Bien que le niveau 5 – celui de la voiture 100 % autonome – ne soit pas pour demain, HARMAN et Samsung lanceront le premier Advanced Driver Assisted Systemproduct (ADAS) dans le courant de 2018. Il comprend un système de caméras orientées vers l’avant avec avertissements de changement de bande, un régulateur de vitesse adaptatif, des avertissements de collision frontale, un frein d’urgence automatique et la détection des piétons. Le système est conforme aux normes du New Car Assessment Program (NCAP).

 

HARMAN et Samsung planchent, par ailleurs, sur la mise au point d’un Digital Cockpit offrant une place prépondérante à l’Internet des objets (IoT). Des assistants personnels virtuels, des profils ainsi que la réalité virtuelle permettront au conducteur et aux passagers de personnaliser leur trajet. Android OS a été intégré sur quatre écrans : du jamais vu dans le secteur !

 

Samsung élabore également, en collaboration avec HARMAN, des approches modulaires de connectivité avancée. La 5G est indispensable dans les voitures autonomes de niveau 5. Les entreprises s’emploient donc à concevoir une antenne garante d’un transfert sûr, rapide et fiable des données. Dans la mesure où la 5G est cent fois plus rapide que la norme 4G actuelle, les voitures autonomes pourront intégrer des applications basées dans le cloud. HARMAN a déjà annoncé qu’un constructeur automobile européen de premier plan serait le premier client à utiliser cette solution.

 

PARTAGER

En cas de question concernant le service clientèle, vous trouverez de l'aide ici : www.samsung.com/be_fr/support.
Pour les requêtes médias, veuillez contacter Isabelle Roels.

Sitemap

Haut de page